La place du patrimoine urbain dans le développement du centre-ville de Hanoi͏̈

par France Mangin

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Charles Goldblum.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    La présente étude est organisée en deux principales parties. En première partie sont abordés les fondements de la notion de patrimoine dans le contexte de Hanoi͏̈, et sa définition, entre le début du XIXe siècle (moment où des militaires français interviennent sur la Citadelle, élément urbain essentiel) et le début du XXe siècle (moment où se prépare la protection officielle par les Français de certains monuments de Hanoi͏̈). La seconde partie débute avec la publication de la première "liste des Monuments historiques" de Hanoi͏̈, en 1906, et se clôt avec celle de la dernière liste établie par les français en 1938. Si le rôle de l'Ecole française d'Extrême-Orient demeure alors essentiel, de multiples enjeux apparaissent autour des monuments (et des monuments historiques) devenus prépondérants par rapport au patrimoine urbain lors de la progression du développement de la ville. Dans la conclusion, le lien se reconstitue entre la fin des années 1930 et la période actuelle grâce à l'édition de la liste des "Vestiges classés" de Hanoi͏̈, par les Vietnamiens, de 1962 jusqu'en 1997. . .

  • Titre traduit

    Place of urban heritage in the development of Hanoi town center


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (588 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 458-498

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1721/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3154
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.