Les relations secrètes entre le Maroc et Israël, et l'émigration juive, de l'indépendance du Maroc au naufrage d'Egoz, 1956-1960

par Yigal Bin-Nun

Thèse de doctorat en Études hébraïques

Sous la direction de Ephraïm Riveline.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les relations secrètes entre le Maroc et Israël débutèrent durant la lutte pour l'indépendance du Maroc et avaient pour sujet essentiel le départ des Juifs vers Israël. Par la suite, après l'accord avec le roi Hassan II pour l'évacuation collective des Juifs du pays, au début des années soixante, se déploya progressivement une étroite collaboration dans les domaines de l'équipement militaire et de la formation des services de renseignements. Parallèlement, Israël avait entretenu d'intenses relations avec le parti de l'opposition de gauche, à l'insu des partisans du Palais, surtout avec Medhi Ben Barka en exil à Paris. Plus tard, les rapports secrets avec les autorités marocaines s'étendirent aux domaines du soutien technique et aux échanges économiques et commerciaux. La médiation du roi Hassan II permit d'entamer des négociations de paix entre Israël et l'Egypte, qui devaient aboutir à l'accord de paix. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (356 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 244-256

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1699
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.