La révolution informationnelle en architecture (de 1947 à nos jours) : de la cybernétique au cyberespace

par Frédéric Nantois

Thèse de doctorat en Projet architectural

Sous la direction de Jean-Louis Cohen.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    La thèse a pour sujet l'évolution de la réflexion et de la production architecturales, depuis les années 1950 jusqu'à nos jours, au contact des nouvelles technologies d'information et de communication. La problématique, au croisement des sciences de l'information et de la communication et de la théorie architecturale, est développée dans une perspective historique qui croise l'architecture et les technologies dans le cadre général du passage de la société industrielle à la société informationnelle. La recherche aborde les relations entre architecture et technologies de l'information à partir de l'hypothèse d'une révolution en "deux temps et trois mouvements". Face aux deux moments clés de l'histoire d'information que sont les années 1950-60 (diffusion de la théorie cybernétique) et 1980-90 (popularisation de l'ordinateur et de l'usage des réseaux) répondent trois mouvements de la part des architectes : la découverte et l'expérimentation, le développement et la réponse aux besoins de la société, l'assimilation et l'élaboration d'une nouvelle architecture. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 380 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 350-374

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1682
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.