L'oeuvre comme évènement : une ontologie de l'art évènementiel-conceptuel et une généalogie de la modernité propre à l'art contemporain à partir de Fontaine de Marcel Duchamp (1917), ainsi qu'une typologie de l'oeuvre à travers l'avant-garde, le modernisme, le postmoderne /

par Hsu-Ting Wan

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Jean-Louis Boissier.

Soutenue en 2002

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'enjeu théorique de notre recherche consiste à élaborer une "logique de l'évènement" correspondant à un nouveau type d'art dont le mode ontologique s'est dépouillé de toute substantialité sensible ou toute matérialité esthétique et est devenu purement évènementiel ou conceptuel. Il s'agit d'une transformation du paradigme qui se manifeste comme un devenir-évènement de l'oeuvre. Nous considérons le collage cubiste comme le "dernier objet" de l'art, et le ready-made de Duchamp, notamment Fontaine, comme le "premier concept" de l'art. Ce devenir-évènement de l'oeuvre a entraîné deux grandes transfigurations du paysage dans le monde de l'art contemporain : la "socialisation" et la "conceptualisation" de l'art. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 390 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 379-385

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1659
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.