Forme et mémoire d'une contrainte : Poi͏̈é6 de la sextine dans les romans d'Hortense de Jacques Roubaud

par Elisabeth Lavault

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Emmanuël Souchier.

Soutenue en 2002

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Jacques Roubaud, mathématicien et membre de l'Oulipo, introduit dans les trois actuels romans d'Hortense, La Belle Hortense, L'Enlèvement d'Hortense et l'Exil d'Hortense, une contrainte oulipienne adoptant la forme de la sextine, canso inventée par le troubadour Arnaut Daniel. Repérée par Raymond Queneau, dont la proximité est suggérée par les allusions à Pierrot mon ami, la sextine est fondée sur la récurrence spiralée de six mots-rimes. Elle correspond aux choix de Roubaud, qui entrelace aux jeux sur les nombres et à l'écriture sous contraintes la prégnance de la mémoire, qu'il théorise en faisant de la poésie la mémoire de la langue. Le déplacement d'une forme poétique dans l'écriture romanesque s'appuie sur une modélisation littéraire, combinant intertextualité et méthodes oulipiennes, déjà utilisées dans les autres oeuvres de l'auteur. La contrainte apporte dans la structure et la diégèse romanesque une rigueur formelle et rythmique, fondée sur la répétition et illustrée par la spirale métaphorique de l'escargot. Pour chacun des romans l'auteur invente des variantes de la sextine, qui devient fil conducteur d'une enquête policière, et introduit à la manière oulipienne un dérèglement, ou clinamen. L'herméneutique vise à délimiter les relations entre sens et arbitraire de la contrainte choisie et, dans le déchiffrement du sens formel de l'écriture, s'attache à l'importance de la mémoire, inscrite grâce aux nombres, aux réminiscences littéraires et au cryptage biographique. L'étude aboutit à une recherche sur cette " technique consciente " du roman, genre que l'auteur aborde par l'humour et l'ironie.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Éd. universitaires de Dijon à Dijon

Jacques Roubaud : contrainte et mémoire dans les romans d'"Hortense"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 604 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2002) 070

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7063
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Éd. universitaires de Dijon à Dijon

Informations

  • Sous le titre : Jacques Roubaud : contrainte et mémoire dans les romans d'"Hortense"
  • Dans la collection : Écritures , 1630-0858
  • Détails : 299 p.
  • ISBN : 2-915552-06-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [285]-296. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.