Claude Granger, voyageur-naturaliste, 1730-1737

par Alain Riottot

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Marie-Noëlle Bourguet.

Soutenue en 2002

à Paris 7 .


  • Résumé

    La découverte récente des lettres, notes et mémoires que le chirurgien Claude Granger adresse à Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas, Secrétaire d'Etat à la Marine et celle de ses correspondances avec les Académiciens René Antoine Ferchault de Réaumur, Sauveur François Morand, Antoine et Bernard de Jussieu permet aux historiens et aux spécialistes des "Voyages" de connaître les activités d'un voyageur-naturaliste, qui parle arabe, tout au long de son parcours dans l'espace méditerranéen, de la Libye à l'Egypte, à Chypre, au Levant et en Mésopotamie. Après cinq années passées à Tunis où il exerce comme chirurgien à l'hôpital des Esclaves et un séjour d'un an au Jardin du Roi, Granger est "chargé d'histoire naturelle" en Egypte. Plus tard il est envoyé herboriser en Libye, là où Tournefort n'a pas été. Il y découvre le Pays Pétrifié, rend compte de ses visites aux ruines d'Apollonia, de Cyrène, et aux côtes de Barbarie pour le compte de la Marine. A l'issue de ce séjour, il retourne en Egypte avant de gagner Chypre, le Levant et la Mésopotamie. Il s'intéresse aux techniques (production de sel ammoniac, teintures, tissages), aux drogues, au commerce. A la demande de Réaumur, il relève, plusieurs fois par jour pendant un an, les températures des lieux où il passe ou séjourne. . .


  • Résumé

    Claude Granger's recently exhumed letters, memoirs and notes to Jean Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas, Secretary of State for the Navy, as well as his correspondance with the Académiciens René Antoine Ferchault de Réaumur, Sauveur-François Morand, Antoine de Bernard de Jussieu, will allow historians and specialists of "Voyages" to discover a circumspect arab speaking traveller and a learned naturalist, well-informed of the Mediterranean area in the first part of the XVIIIth century. After five years in Tunis as surgeon at the Slave's hospital and a year residence at the Jardin du Roi, Claude Granger was first sent to Egypt as "chargé d'histoire naturelle". Later he went on a plant collecting mission in Lybia, where Joseph Piton de Tournefort had not been. There he collected plants, discovered the ruins of Guerzé (today Ghirza), the legendary petrified city, reported on Apollonia, Cyrène and studied the coast of Barbary for the Navy. He returned for a year in Egypt. Then he stayed in Cyprus, in the Levant, and Mesopotamia. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(450 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2002) 020

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6226
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.