Identités d'enseignantes-identités de femmes : les femmes professeurs dans l'enseignement secondaire public en France 1914-1939

par Loukia Efthymiou

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation des Sociétés occidentales

Sous la direction de Françoise Thébaud et de Michelle Perrot.

Soutenue en 2002

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le présent travail offre une approche synthétique de l'histoire de la constitution d'identités professionnelles et privées chez les femmes professeurs qui ont enseigné entre les deux guerres. Cette histoire est abordée sous trois angles qui constituent autant de parties. Dans la première partie sont étudiés des trajectoires de vie : l'origine sociale, la mobilité géographique des professeurs ; ensuite vient leur formation, les conditions de leur recrutement ; enfin sont évoqués les carrières et quelques thèmes inhérents à leur existence privée. La deuxième partie a pour centre d'intérêt la notion de "servir". On s'attend à ce que les enseignantes "servent" leur métier, accomplissent leur mission d'éducatrices de leur sexe en fonctionnaires exemplaires, à ce qu'elles respectent leurs chefs, participent à des oeuvres collectives de bienfaisance. Qu'en est-il cependant quand il s'agit d'améliorer leur condition professionnelle ? Les femmes professeurs ont-elles le droit de servir leurs propres intérêts ? Doivent-elles se permettre de contester le système éducatif et social en place ? C'est aborder sous un autre angle la notion de "servir". A côté de cette étude sociologique, j'ai voulu étudier les représentations qui entourent la réalité historique des enseignantes. Ainsi la dernière partie restitue -par le biais d'autobiographies, de romans et d'entretiens- le façonnement d'une identité culturelle complexe. . .


  • Résumé

    This study offers a composite approach to the forming of professional and personal identity among women professors actively teaching in the period between the wars. Their history is viewed from three different perspectives, which, in turn, account for the three main parts of this study. The first part traces their biographical trajectories - their social origins and geographical mobility, their training and manner recruitment, and finally their individual carrer paths and private life events. The second focuses on the notion of "service". Common belief sustains the idea that women-teachers ought to serve their profession, perform as exemplary civil servants the educational calling for which their sex fits them, respect their superiors, take part in collective charitable work. But what, in fact, is their actual behavior when it comes to improving their own professional status ?. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.( 1050 p.)
  • Annexes : Ref. bibliogr. f. 976-1050

Où se trouve cette thèse ?