L'accès à la représentation : A partir d'une clinique psychanalytique du toxicomane

par Christian Miel

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Jacques André.

Soutenue en 2002

à Paris 7 .


  • Résumé

    La clinique toxicomaniaque comme mode d'évitement de représentations gênantes a servi de point de départ à une réflexion s'inscrivant dans le cadre de la théorie psychanalytique de la pensée et de questionnements sur les conditions d'émergence de la représentation et du développement de l'activité symbolique. La toxicomanie apparaît comme une tentative de maîtrise d'affects et de représentations qui viennent submerger l'appareil psychique. Elle supplée à des processus de pensée défaillants par le recours à un objet concret qui fait l'économie de la relation objectale et réalise par son action sur la chimie neurocérébrale, une dilution de l'activité pulsionnelle dans le registre sensorio-perceptif. Les aléas relationnels de l'objet d'amour, une fonction tierce inopérante, des deuils inélaborables font que la drogue assure la fonction d'un objet référent face à la crainte de l'effondrement, dans le sens où elle renvoie à une expérience de l'impensable. L'auteur poursuit sa réflexion théorique autour de nombreuses observations cliniques qui mettent en évidence la constitution défaillante de l'objet transitionnel, la mise en suspens de l'identification projective et l'autodestructivité sous l'action de la pulsion de mort. . .


  • Résumé

    The addict clinic as avoidance work of nuisance thoughts has allowed to engage a thought about emergence conditions of the representation and symbolic activity, in the context of the psychoanalytic theory of te thought. The addict fills in the failing thought process with a concrete object which avoids the relationship acts on the neurocerebral chemistry and realizes a dilution of the instinct activity in the sensori-perceptive register. The difficulties with the love object, an ineffective third function, unresolved bereavements lead the addict to be a referent object in front of the breakdown fear. Many clinical observations show the failing constitution of the transitional object, the stopping of projective identification, the self destruction under the action of the death instinct. The author questions the below of representation, above all through the dual experience. The second part of the thesis shows hypnosis as second technical in a psychotherapic process which aims at a remobilisation of thought process, at a mental work. Many clinical examples show the interest of hypnosis to resolve the psychopathological problematic of drug addict instead of an excessive medicalisation of drug addiction. In this second part, the links between hypnosis and psychoanalysis are questioned again.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(327 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2002) 007

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.