AMH et régression des canaux de Müller : mécanismes et voies de signalisation

par Séverine Allard

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Françoise Xavier.

Soutenue en 2002

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    AMH and Müllerian duct regression : mechanism and signaling pathways


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [261] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 99-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2002 4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.