Expression des isoformes II, IV, V et VI de l'adenylate cyclase au cours de l'adipogenese et régulation de l'expression et de la sécrétion de l'angiotensinogene adipocytaire par les androgènes et l'AMPC

par Valérie Serazin-Leroy

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Yves Giudicelli.

Soutenue en 2002

à Paris 5 René Descartes Paris Ouest .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'adipogenèse est un processus caractérisé en particulier par une augmentation de l'activité adénylate cyclase. Chez le rat, dans des conditions expérimentales inhibitrices, nous avons observé dans les préadipocytes indifférenciés une stimulation paradoxale de cette activité après exposition au Gpp(NH)p. Nous avons donc comparé l'expression transcriptionnelle et protéique des isoformes II et IV et les isoforme V et VI dans les préadipocytes indifférenciés, différenciés et les adipocytes. Pour cela, nous avons mis au point une technique de RT-PCR sémiquatitative utilisant un standard interne exogène. Nos résultats montrent que l'adénylate cyclase de type II voit son expression diminuer au cours du processus de différenciation. Par contre les isoformes IV, V et VI sont plus exprimés dans les adipocytes que dans les cellules indifférenciées. La présence prépondérante de l'isoforme II dans les adipocytes pourrait expliquer la contradiction observée et impliquer cette isoforme dans le processus d'engagement des préadipocytes vers la différentiation adipocytaire. Le tissu adipeux est une source importante d'angiotensinogène et possède un système rénine-angiotensine fonctionnel. L'existence d'un dimorphisme sexuel aussi bien au niveau de la répartition anatomique du tissu adipeux que du développement de l'hypertension nous a conduit à étudier l'influence des androgènes sur l'expression et la sécrétion de l'angiotensinogène du tissu adipeux. Nous montrons que celles-ci sont plus importantes dans le tissu adipeux profond que dans le superficiel et qu'elles sont régulées positivement par les androgènes. Cette régulation pourrait être responsable du développement préférentiel des dépôts graisseux abdominaux observé dans l'obésité de type androïde et expliquer, du moins en partie, le lien entre l'obésité androïde et le développement de l'hypertension artérielle qui lui est associée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 259 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.179-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 WD 205.5 SER
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 WD 205.5 SER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.