Mise au point d'une méthode de détection du bacille de la tuberculose et application pour l'étude de lieux à risques

par Cyril Vadrot

Thèse de doctorat en Pharmacie. Microbiologie. Hygiène

Sous la direction de Jacques-Christian Darbord.


  • Résumé

    Malgré l'existence de traitements efficaces, la tuberculose reste la principale maladie infectieuse mortelle dans le monde. En France, la tuberculose demeure un enjeu de santé publique avec près de 7000 nouveaux cas par an. L'objectif était de mettre au point, puis d'étudier la faisabilité d'une méthode de détection du bacille de la tuberculose dans différents environnements à risque. Des essais ont été réalisés au sein d'établissements hospitaliers (huit chambres de patient tuberculeux , une salle de fibroscopie, un laboratoire de mycobactériologie), anisi qu'en milieu urbain (autobus transportant des SDF). Le bacille de la tuberculose a été détecté dans trois chambres de patients tuberculeux ainsi que dans la chambre d'incubation d'un laboratoire de mycobactériologie. Ce nouvel outil pourrait trouver des applications dans le contrôle des moyens de lutte contre la transmission du bacille de la tuberculose ainsi que dans l'étude de sa dispersion et de sa survie dans l'environnement.


  • Résumé

    Tuberculosis remains a health problem in many developed countries. It should be beneficial to obtain a non-invasive tool to detect Mycobacterium tuberculosis in environment. A semi-quantitative approach for a bioaerosol monitoring of M. Tuberculosis based on a DNA diagnostic involving the polymerase chain reaction (PCR) was adapted for direct detection of Mycobacterium tuberculosis, in different indoor locations. The method was assessed by tests in hospital rooms (in the presence of tuberculosis patients, in a bronchoscopy room, in mycobacteria laboratory and in a bus carrying homeless people. The method was put into practice, with positive results in hospital rooms where tubercular pneumonia patients were hospitalized during the first days after the diagnosis and in the mycobacteria laboratory. These methods could be adapted to study environmental spreading of M. Tuberculosis airborne particles expelled from the human respiratory tract and applied to risk-assessment studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 157-171

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 8389
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.