1,25-Dihydroxyvitamine D3 : aspects moléculaires de sa synthèse et de son action via son récepteur

par Christine Kimmel

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Michèle Garabédian.

Soutenue en 2002

à Paris 5 .


  • Résumé

    La 1,25-dihydroxyvitamine D3 [1,25-(OH)2D3] est le métabolite actif de la vitamine D3. Des travaux in vivo et in vitro ont montré que les concentrations circulantes de cette hormone sont principalement régulées à l'échelon de l'enzyme 25-hydroxyvitamine D 1a -hydroxylase (1-hydroxylase) rénale. Les différents facteurs régulant l'activité 1-hydroxylase sont connus, mais leur mode d'action, direct ou indirect, reste à élucider. Un premier objectif a été de cloner le gène de la 1-hydroxylase chez la souris et séquencer son promoteur. Nous avons identifié une boîte TATA et une boîte CAAT et montré l'activité promotrice d'un fragment de 1,7kb par transfections transitoires dans une lignée de cellules du tubule proximal, AOK-B50. Nous avons ainsi pu montrer qu'un stimulateur majeur de la 1-hydroxylase, l'hormone parathyroi͏̈dienne (PTH), augmente l'expression d'un gène rapporteur (luciférase) de façon dose dépendante. Cet effet est mimé par la forskoline, un activateur de l'adénalyte cyclase et donc de la voie de second messager AMPc. A l'inverse, la 1, 25-(OH) 2 D3, un facteur inhibiteur majeur, n'a pas révélé d'effet sur l'activité du promoteur in vitro. Des motifs putatifs CRE et API ont été identifiés dans la séquence du promoteur. Aucun site VDRE classique n'a été révélé. Nous avons séquencé le gène entier de la 1-hydroxylase de souris, qui comprend 9 exons pour une taille de 4,8kb. Un site de polyadénylation AUUAAA a été identifié, variant d'une base par rapport à la séquence consensus. Notre second objectif a consisté à étudier le mode d'action de la 1,25-(OH) 2 D3 via son récepteur nucléaire, le VDR. Nous avons utilisé la technique de retardement sur gel. A des concentrations en sels (150 mM KC1) se rapprochant des concentrations physiologiques intranucléaires, la présence de 1,25-(OH) 2 D3 est nécessaire à la formation des complexes VDR-RXR-VDRE qui stimulent la transcription de gènes cibles classiques de la vitamine D. Par contre aucun complexe spécifique n'est mis en évidence à 150 mM KC1 pour le VDRE répresseur du gène de la PTH humaine. Enfin, nous avons montré l'aptitude des hétérodimères VDR-RXR à induire une courbure de l'ADN d'amplitude similaire après liaison à différents VDRE stimulateurs ou répresseurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 90-16f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2002 / 04
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.