Régulation et dérégulation de l'empreinte parentale

par Antoine Kerjean

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Andràs Pàldi.

Soutenue en 2002

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'une des priorités de la post-génomique est de mieux comprendre les conséquences développementales ou cancérologiques des dérégulations épigénétiques. Cet effort repose sur une amélioration des connaissances fondamentales sur les mécanismes à l'origine de l'épigénèse, sur la façon dont ils sont régulés dans les modèles biologiques disponibles et sur la compréhension des conséquences de leur dérégulation. Ce travail de thèse s'inscrit dans ce contexte. Il s'est structuré en deux parties complémentaires. La première partie avait pour but de caractériser les modifications épigénétiques des gènes soumis à empreinte au cours de la gamétogénèse (établissement de l'empreinte parentale au cours de la spermatogénèse et de l'ovogénèse), du développement pré-implantatoire (étude des modifications épigénétiques associées à la reprogrammation du génome) et du développement post-implantatoire (modifications épigénétiques spécifiques des enveloppes extra-embryonnaires). Dans ces différents tissus, nous avons associé un épigénotype (la méthylation de l'ADN) à un phénotype cellulaire. Cette correlation cellulaire-spécifique a reposé sur le développement d'une technique de microdissection cellulaire couplée à l'étude de la méthylation de l'ADN par séquençage après traitement au bisulfite de sodium sur un faible nombre de cellules. La caractérisation de profil de méthylation spécifique d'une population cellulaire pure en situation normale, nous a permis, dans une deuxième partie de cette thèse , d'appliquer cette démarche à la recherche d'anomalies épigénétiques impliquées dans l'infertilité de l'homme. Nous avons pu mettre en évidence, dans le modèle de la cryptorchidie, une relation entre hyperoestrogénisation, immaturité cellulaire et perte d'empreinte parentale. Il y a actuellement un regain d'intérêt scientifique et médical pour expliquer les causes et les effets des dérégulations épigénétiques chez l'homme. Les effets de l'exposition de l'homme à des composés oestrogéniques présents dans l'environnement en sont un des meilleurs exemples. La mise en évidence d'une " connection épigénétique " en relation avec une hyperoestrogénisation ouvre de nouveaux horizons.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 95-39f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2002 / 01
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.