Contribution à l'étude de la régénération du muscle soléaire chez la souris adulte : implication du FGF-6

par Anne-Sophie Armand

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Christophe Chanoine.

Soutenue en 2002

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour les facteurs de croissance de la famille des FGFs, le FGF-6 est le seul, dont l'expression est restreinte au muscle squelettique. Les études antérieures de l'implication du FGF-6 dans le processus de régénération musculaire montrent une série de résultats à priori contradictoires et posent, de manière aiguë, la question de l'implication fonctionnelle spécifique d'un des facteurs de la famille des FGFs, le FGF-6, dans le phénomène de la régénération musculaire. Le but général de notre étude est d'analyser l'implication de ce facteur de croissance dans le processus de régénération du muscle soléaire, chez la souris adulte, consécutive à une injection de cardiotoxine. Nous avons choisi d'aborder notre étude du rôle du FGF-6 dans la régénération musculaire en menant conjointement des analyses par TR-PCR permettant d'analyser l'accumulation de transcrits codant pour des protéïnes impliquées dans la prolifération de la différenciation ainsi que des études histologiques et immunohistochimiques dans trois situations expérimentales différentes : le muscle soléaire en régénération, le muscle soléaire en régénération injecté au FGF-6 et le muscle soléaire des souris mutantes FGF-6 (-/-) en régénération. Dans le cadre de cette étude, nous avons analysé, plus en détail, par hybridation in situ , l'expression des facteurs myogéniques, compte tenu de leur implication dans la détermination et/ou la différenciation des cellules myogéniques, ainsi que l'expression des facteurs, tels que la follistatine et la myostatine, impliqués tous deux dans la croissance des fibres musculaires. Au total, l'ensemble de ce travail a permis de mieux comprendre l'implication spécifique du FGF-6 dans la régénération musculaire. Nous montrons en effet que le FGF-6, s'il n'est pas indispensable au phénomène régénératif, est capable de moduler de manière importante le phénotype musculaire par une voie calcineurine-dépendante aussi bien que la taille des fibres musculaires au niveau du muscle soléaire en régénération, chez les souris adultes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145-51f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2002 / 09
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.