La politique artistique de la France lors de l'exposition internationale de New-York

par Gaëlle Olivry

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    En 1939, alors que les premières déflagrations du deuxième conflit mondial éclatent en Europe, la ville de New York est le Réceptacle de l'Exposition Universelle " Le Monde de Demain ". Invitée, la France saisit l'opportunité offerte de donner une image de luxe " à la française " à la hauteur de ses aspirations. Fidèles à ses valeurs esthétiques et morales, elle réitère les formules de représentation nationale élaborées lors de sa prestation en tant qu'organisatrice de l'exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne en 1937. A cette occasion, la France offre une représentation artistique qualifie��e, par nos contemporains, d' "ultime assaut de la culture chancelante ", ou de " moment de grâce pour l'art français ". Contrastant avec les bâtiments futuristes américains, la France s'est bâti une rotonde de verre, une vitrine palatiale du " bon goût français ".

  • Titre traduit

    French artistic policy during the 1939 New York world's fair


  • Résumé

    1939, as the first bombs of World war II explose in Europe, New York city is opening "The world of tomorrow" world's fair. As one of the guest, France takes the chance to offer a glimpse of French luxury, that reflects its aspirations; to be true to its traditional esthetical and moral values, France duplicates the formulas that had been successful during their last presentation as organiser of the 1937 International "Arts and techniques of modern life" exhibition. On this new occasion France displays what our contemporary critics quality either an "ultimate assault of tottering culture" buildings, France has erected a rontonda of glass, majestic window of French good taste.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (550 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 161 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. UFR arts et sciences humaines. Bibliothèque d'histoire, histoire de l'art et archéologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5537

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6506
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2927
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.