Commerce, civilité et théorie de l'institution dans l'oeuvre de Thomas Hobbes

par Éric Marquer

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie

Sous la direction de Pierre-François Moreau.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude des traités de commerce publiés en Angleterre pendant la période précédant la publication du Léviathan fait apparaître que les marchands utilisent les mêmes concepts que Hobbes, notamment les concepts de matière et de forme du corps politique, et le concept de corps politique artificiel. Pour justifier leur activité et leur pouvoir, les marchands mettent en avant des arguments politiques, en se fondant notamment sur la tradition juridique de la common law, et s'efforcent de développer un discours sur la civilité et l'héroi͏̈sme. Ces thèmes représentent un enjeu majeur, non seulement pour un discours philosophique examinant les conditions d'une science de la nature humaine, mais également pour les acteurs de la vie sociale et économique élaborant de nouveaux modèles de comportement. La critique hobbésienne de la sociabilité naturelle détermine ainsi une confrontation avec les traités de commerce. Mais un autre élément doit également être pris en considération : au moment où Hobbes élabore cette critique décisive, le modèle de la sociabilité naturelle et de la civilité fondée sur les bonnes manières est lui-même en crise, comme le montre l'analyse des traités de cour contemporains du Léviathan. C'est par cette dernière confrontation que s'achèvera notre étude de l'anthropologie philosophique de Hobbes, afin d'apporter un nouvel éclairage sur le contexte d'élaboration de l'œuvre, mais également pour rendre compte de la manière dont Hobbes envisage la distinction entre économie et politique.

  • Titre traduit

    Commerce, Civility and Theory of Institution in the works of Thomas Hobbes


  • Résumé

    As it appears in the numerous treatises of commerce published before the circulation of the Leviathan, merchants were using the same concepts as Hobbes, especially the concepts of matter and form of the political body and the concept of an artificial political body. In order to legitimate their activity and justify their power, merchants are using political arguments taken from the legal tradition of the common law, and they build a theory on civility and heroism. These topics are a major stake not only to a philosophical discourse about the possibility of a science of human nature, but as well to people who, belonging to the civil and commercial society, invent new models of behaviour. Hobbes' criticism of natural sociability is leading to a confrontation with these treatises of commerce. But there is another aspect to it. As Hobbes is building this decisive criticism, the model of a natural sociability and of civility founded on good manners is itself experiencing a crisis, as shown in courtier literature contemporary to the Leviathan. We will conclude our study of Hobbes philosophical anthropology with this confrontation, in order to bring the context of Hobbes works' to a new light, but as well to give an account of the way Hobbes is building a distinction between economics and politics.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Classiques Garnier à Paris

"Léviathan" et la loi des marchands : commerce et civilité dans l'œuvre de Thomas Hobbes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (481 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 364 réf. bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5441

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6079
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : "Léviathan" et la loi des marchands : commerce et civilité dans l'œuvre de Thomas Hobbes
  • Dans la collection : ˜Les œanciens et les modernes - études de philosophie , 12 , 2109-8042
  • Détails : 1 vol. (384 p.)
  • ISBN : 978-2-8124-0801-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [357]-376. Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.