Charles de Spoelberch de Lovenjoul (1836-1907) : biographie

par Catherine Gaviglio Faivre d'Arcier

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Guyaux.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    Issu d'une ancienne famille de l'aristocratie flamande, le vicomte Charles de Spoelberch de Lovenjoul (1836-1907) naquit dans un État récent, étroitement lié à la France. Son goût pour la littérature romantique, découvert, développé et mis à profit par Michel Lévy, l'amena à constituer une riche collection de livres, manuscrits, journaux et documents iconographiques, réunis grâce à des achats sur le marché, à des démarches auprès de particuliers et à la mise en œuvre d'un vaste réseau de relations. Consacrée exclusivement aux lettres de son temps, la bibliothèque servit de support aux travaux érudits du vicomte, qui l'ouvrit aussi aux chercheurs. La fin de la vie de Lovenjoul, marquée par des soucis de santé, la mort de sa femme, d'innombrables sollicitations témoins de sa renommée, et l'amer sentiment de ne pouvoir suffire à tous ses projets, fut illuminée d'une dernière joie : l'acceptation de son legs par l'Institut de France. Aussi son nom et sa collection brillent-ils encore d'un vif éclat.

  • Titre traduit

    Charles de Spoelberch de Lovenjoul (1836-1907) : a biography


  • Résumé

    Viscount Charles de Spoelberch de Lovenjoul (1836-1907) was born in a long standing family of the Belgian aristocracy, when Belgium was a recent State closely linked to France. His liking for romantic literature, revealed, developed and turned into account by Michel Lévy, brought him to set up the most important "archive" of romantic printed and manuscript books, newspapers and iconographic documents, which he purchased by various ways. He bought them during public auctions, or using his widely developed network of relationships. Lovenjoul intended that his library should be a support for scholarly research: he published several studies on Balzac, Sand, Gautier, and opened his collections to scholars. At the end of his life, health worries, deaths in his family, many entreaties due to his fame made him more bitter, as he felt unable to manage all of his projects. But he could enjoy a latest happiness before he died: Institut de France accepted the legacy of his literary collection, so that his name and collection are still brilliant shining among the scholars.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (589 f. - 11 p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. f. [347]-[407] 416 réf.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : BUT 5303 (1-3)
  • Bibliothèque : Institut de France. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 87 Communicable uniquement sur autorisation de l' auteur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.