Edition, traduction et commentaire du traité 'De remediis utriusque fortune' de Pétrarque

par Christophe Carraud et Pétrarque

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Pierre Laurens.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but premier de rendre disponible l'œuvre la plus vaste que Pétrarque ait écrite, le traité De remediis utriusque fortune (1354-1366) ; il joint à son édition critique sa traduction française, un appareil de notes, et une introduction qui définit l'ambition et les contradictions du projet pétrarquien (le croisement des schémas stoïcien des passions et chrétien des vices et des vertus, des figures de l'Antiquité romaine et des realia contemporains), le rôle que le stoïcisme y joue, et la situation intermédiaire où Pétrarque s'établit, entre l'école du cloître et celle de l'Université ; cette situation fait naître la figure de l'auteur, qui résout par la représentation de ses contradictions et la juridiction de la subjectivité le problème de l'incapacité nouvelle à accéder à une figure objective de la totalité. Une somme donc, mais sans organisation, donnant une issue exclusivement morale aux savoirs antérieurs, et soumise à la figure naissante de l'écrivain.

  • Titre traduit

    Petrarch's Treatise 'De remediis utriusque fortune : edition, translation and commentary


  • Résumé

    The first objective of this work is to make available the largest work written by Petrarch, his treatise De remediis utriusque fortune (1354 -1366). A critical edition of the text is provided together with a French translation, an extensive set of notes and an introduction which aims at defining the ambition and the contradictions of Petrarch's project (the meeting of the stoi͏̈c architecture of passions and the Christian scheme of vices and virtues, the crossing figures of the Roman age and contemporary realia), the role played in this project by stoicism , and the intermediate position of Petrarch between the schools of monastery and the University ; from such position stems the figure of the author, who resolves in the representation of his contradictions and the rights of subjectivity an increasing impossibility to secure access to an objective figure of the whole. A sum, therefore, but unorganised , providing a purely moral conclusion to the earlier knowledge, under the authority of the emerging figure of the writer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 7 vol. (2231 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5247
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.