L'ordre public dans l'Occident romain : violences et désordres populaires en milieu urbain (IIème -IVème siècles ap. J.-C.)

par Hélène Ménard

Thèse de doctorat en Histoire antique

Sous la direction de Jean-Pierre Martin.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    La gestion des désordres collectifs en milieu urbain (du convicium et de la rixe, à la seditio) est d'abord du ressort des responsables municipaux. Le cas de Rome montre l'importance de la vicinitas, ainsi que de la préfecture de la Ville. Mais, en dernier ressort, c'est l'empereur qui est le garant de l'ordre public. Il intervient soit directement, soit par des instructions aux fonctionnaires impériaux. Les mouvements collectifs ont des motivations multiples : si les préoccupations matérielles sont primordiales, le souci de la justice, et, plus généralement, d'une bonne administration, est important. Les tensions entre communautés, se revendiquant de croyances différentes, mettent, dès le IIème siècle, les chrétiens au cœur des problèmes d'ordre public. Au IVème siècle, les luttes pour la maîtrise de l'espace urbain et l'encadrement de la population font de l'évêque une figure centrale de la gestion de l'ordre public.

  • Titre traduit

    Public order in the western part of the Roman Empire : riots and public affray in the urban environment (2nd-4th century AD)


  • Résumé

    The control of collective violence in the urban environment (from convicium and brawling to seditio) was chiefly the responsibility of the municipal administrators. The importance of vicinitas as well as of the urban prefecture can clearly be seen from the case of Rome. In the last resort, though, it was the Emperor who was the guarantor of public order. He intervened either directly or by giving orders to imperial officials. Collective movements may be motivated by a whole range of factors : material concerns may be paramount, but also important in the desire for justice and good administration. Tensions between different belief communities put Christians right at the heart of public order problems from the 2nd century onwards. In the 4th century, struggles for control of the urban space and providing the people with a legal and moral structure made the bishop a key figure in the management of public order.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Champ Vallon à Seyssel

Maintenir l'ordre à Rome, IIe-IVe siècles ap. J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (613 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 558

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Robert Etienne.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH. 2002 MENARD
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Champ Vallon à Seyssel

Informations

  • Sous le titre : Maintenir l'ordre à Rome, IIe-IVe siècles ap. J.-C.
  • Dans la collection : Époques
  • Détails : 1 vol. (286 p.)
  • ISBN : 2-87673-403-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 266-[280]. Chronol. p. 261-[265]. Notes bibliogr. Index. Lexique
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.