La notion de marque en phonologie : 1930-2002

par Arnaud Demaegd

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Viel.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse est une étude de la marque à travers les modèles phonologiques et une étude de ces derniers à travers la marque. Trubetzkoy et Jakobson découvrent cette notion en 1930. En 1968, la marque revient avec la publication du S. P. E. De Chomsky et Halle. L'ouvrage provoque de fortes réactions chez les " générativistes ". Certains, comme Archangeli (théorie de la sous-spécification), amendent le cadre standard tout en conservant son fonctionnement. D'autres, suivant Anderson (phonologie de la dépendance), abandonnent les traits binaires au profit de primitives " unaires ". D'autres critiquent la linéarité de S. P. E. Et suggèrent des représentations multilinéaires pour décrire des processus phonologiques précédemment inaccessibles. Enfin, suivant Chomsky lui-même, certains proposent d'abandonner les règles au profit des principes et des paramètres. Dans les années 90, ces derniers font place aux contraintes universelles (théorie de l' " optimalité "). Ces changements sont liés à la marque.

  • Titre traduit

    The Notion of markedness in phonology : 1930-2002


  • Résumé

    This work is a cross-study of markedness and the phonological models. It all began with the discovery of markedness by Trubetzkoy and Jakobson. In 1968, the concept of markedness was back, with Chomsky and Halle's epoch-making SPE, which generated extreme reactions. Some, like Archangeli, (underspecification theory), suggested that the standard framework should be enriched. Following Anderson's dependency phonology, some replaced binary features with unary primes. Others criticized the linearity of SPE and suggested that multilinear representations would describe more adequately the phonological processes which could not be accounted for in SPE. Finally, following Chomsky, some linguists suggested that derivational rules should be replaced by principles and parameters. In the 90's, principles and parameters were partly supplanted by universal constraints (optimality theory). Every theoretical change and framework described in this work is inherently linked with markedness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (530 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 169 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5230
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.