La métamorphose du personnage féminin en espace clos chez Michel Tournier

par Hwajin Ahn

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Mireille Sacotte.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Bien des critiques définissent l'univers de Michel Tournier comme un univers sans femme. Cependant, nous arrivons à en trouver certains avatars. Les personnages féminins sont représentés, chez Tournier, de façon générale, par un espace profond sans sortie. Nous pouvons classer le personnage féminin en deux catégories : " femme - espace clos " et " femme - espace clos-ouvert ". Le portrait de femme et la femme photographe liés à l'image profonde seront aussi traités comme modification de la " femme - espace clos ". Le refus de la femme de la part des héros tourniériens vient, en effet, de la peur de l'espace féminin dont le caractère principal est la profondeur. Car cet espace féminin qui évoque la nostalgie de la paix douce dans le ventre maternel et qui séduit les hommes par sa profondeur et son intimité met en péril la vie du protagoniste masculin. Les protagonistes masculins comprennent qu'ils doivent en sortir pour survivre et enfin pour renaître en un autre homme. Ainsi le personnage féminin de l'espace clos se révèle, au demeurant, comme une épreuve initiatique qui prépare la naissance d'un héros en quête de l'éternité et de l'immortalité. Les héros masculins dans la trilogie de Tournier s'attachent donc à regagner l'androgynéité perdue de l'homme à travers les efforts visant à retrouver la surface et à couvrir cet espace. Si Robinson et Tiffauges y parviennent par la voie de la phorie, Paul y arrive par la perte de son frère jumeau et la mutilation de son corps, qui lui permet de retrouver l'unité gémellaire en soi-même et de devenir le frère des hommes. Le lecteur, par l'acte de lire et de réécrire, peut non seulement achever l'œuvre, mais aussi participer au chemin menant à la sublimation ; sublimation à laquelle les héros parviennent à la faveur de la maternité regagnée, chez l'homme, et de la fraternité universelle avec tout le monde et toutes les choses.

  • Titre traduit

    The transformation of the female character in enclosed space in Michel Tournier


  • Résumé

    Many critics define the universe of Michel Tournier as a womanless one. Nevertheless, it must be said that certain avatars can be found in this universe. In Tournier's work, women are generally represented by a deep space with no exit. It is possible to classify two types of female characters: "woman - enclosed space" and "woman - open-closed space". Portraits of women and women photographer linked to the deep image will also be considered as variations on the "woman - enclosed space". The refusal of women by Tournier's heroes is due to the fear of feminine spaces, principally characterized by depth. It seems that this feminine space, conjuring up the nostalgia of peace and gentleness in the mother's womb, and seducing men by depth and intimacy, presents a threat to life of Tournier's male characters. These male protagonists recognize that they must escape from such a space in order to survive, and ultimately, to be reborn as new men. Thus the female character, and the enclosed space she represents, prouve to be an initiatic rite which prepares the birth of a hero in search of eternity and immortality. The male heroes in Tournier's trilogy therefore actively seek to return to the primordial androgynous state that allows them to return to the surface and to cover this space. While Robinson and Tiffauges achieve this end by phorie, Paul reaches this goal through the loss of his twin and the mutilation of his body which permit him to find twinness within himself and ultimately, to discover the brotherhood of man. Through the act of reading and rewriting, the reader can not only complete the work but also follow Tournier's heroes on their search for sublimation as they open up the way of male maternity and universal fraternity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 328-341. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 843.91/1209
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.