Du vocabulaire religieux à la théorie politique en France au 14e siècle : les néologismes chez les traducteurs de Charles V (1364-1380)

par Olivier Bertrand

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christiane Marchello-Nizia.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Une partie du vocabulaire politique français que nous connaissons aujourd'hui est né entre 1371 et 1375. C'est sous l'impulsion et le mécénat du roi Charles V (1364-1380) que se développent les traductions françaises d'ouvrages de philosophie politique à partir d'œuvres grecques et latines. Ainsi, le 14e siècle français se fait-il l'héritier d'un gigantesque legs dans lequel se côtoient Aristote, Tite-Live, saint Augustin, Jean de Salisbury et bien d'autres. Les traducteurs de Charles V introduisent alors dans le lexique français des termes désignant des concepts inconnus jusqu'alors : démocratie, corruption, cohérence, militant, dissolution, doctrine, tolérer, usurper et bien d'autres lexèmes surgissent dans le paysage lexical français de la théorie politique qui se constitue, consciemment, sous la plume des traducteurs Nicole Oresme, Denis Foulechat, Raoul de Presles etc. L'intérêt majeur de la présente étude est de comprendre de quelle manière se forme le lexique spécialisé de la théorie politique en français à partir d'un corpus d'une cinquantaine de néologismes (tant formels que sémantiques) extraits de la première traduction en français de La Cité de Dieu de saint Augustin et de celle du Policratique de Jean de Salisbury. De quelle nature sont ces néologismes ? Comment sont-ils formés par le traducteur ? De quelle manière sont-ils introduits en discours ? Comment se fixent-ils dans la langue à travers le temps ? L'aspect diachronique permet alors de suivre leur degré de 'lexicalisation' dans la langue que nous pratiquons aujourd'hui. Cette étude de cas favorise enfin une réflexion plus large en théorie linguistique sur le processus linguistique de lexicalisation. Au delà de l'entendement commun, ce travail propose des paramètres définitoires afin de mieux comprendre la formation du lexique en général à travers les siècles, ses évolutions et ses constantes.

  • Titre traduit

    From religious vocabulary to political theory in 14th century France : neologisms in Charles the fifth's translators


  • Résumé

    Part of the French political vocabulary was created between 1371 and 1375. During the reign of King Charles the Fifth (1364-1380), a large body of the political treatises inherited from Antiquity and early Middle Ages were translated into French. Words like "démocratie, corruption, cohérence, militant, dissolution, doctrine, tolérer, usurper" and many others appeared for the first time in the French political lexicon. The major interest of this research is to shed light on the formation of the political vocabulary still in use today. A corpus of 50 words from the very first translation into French of Augustine's City of God, and John of Salisbury's Policraticus is examined here with an eye to suggesting how neologisms are created, how translators introduced them in a context, and how they are lexicalized. This case study asks questions about the linguistic process of lexicalization in French, questions that can be applied more generally, to the understanding of the process of the historical creation of neologisms, and the acceptance of new lexemes into a language.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Connaissances et savoirs à Paris

Du vocabulaire religieux à la théorie politique en France au XIVe siècle : les néologismes chez les traducteurs de Charles V (1364-1380)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 444 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 317-351. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6298
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Connaissances et savoirs à Paris

Informations

  • Sous le titre : Du vocabulaire religieux à la théorie politique en France au XIVe siècle : les néologismes chez les traducteurs de Charles V (1364-1380)
  • Détails : 1 vol. (442 p.)
  • ISBN : 2-7539-0017-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [419]-442. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?