Les enjeux du prosai͏̈sme : tensions et crise du poétique autour de Paul Verlaine et François Coppée

par Wafa Abid Dhouib

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de redéfinir la notion généralement dévaluée de prosai͏̈sme, dén faire un concept critique pour aborder des questions de genres et de poétique. Par prosai͏̈sme, il faudrait donc entendre non pas seulement lútilisation de clichés, la platitude mais aussi une construction théorique, un modèle de lecture et dé́criture des textes littéraires à travers léxemple de deux poètes en apparence très opposés Paul Verlaine et François Coppée. Lóbjet de la première partie est une investigation des œuvres de jeunesse faites en collaboration entre les deux poètes. (Collaboration au Parnasse contemporain, projet de traduction du Roi Lear de Shakespeare ainsi quà́ des " gazettes rimées ", " complaintes ", " revue " de fin dánnée qui sont autant de genres hybrides modernes et qui imposent une déstructuration de lópposition classique entre prose et poésie). La seconde partie traite le phénomène de contamination dans les œuvres de maturité des deux poètes qui se fraient cependant chacun à part une voie personnelle. Elle né́lude pas la confrontation des poèmes édifiants et de leurs œuvres de conversions (Sagesse et La Bonne souffrance). Láttitude ambivalente de Verlaine à lé́gard du réalisme de Coppée, de sa poésie prosai͏̈que (" Dizains ", et " contes en vers ") donnent naissance à des " vieux Coppées " ainsi quà́ dáutres pastiches et parodies faits par les poètes qui les entourent à lé́poque (Rimbaud, Cros, Nouveau). Les réminiscences de Coppée dans des poèmes en prose de Verlaine, de ce va-et-vient entre les procédés différentiels (génériques, rhétoriques, rythmiques), qui tantôt se complètent, tantôt se repoussent, sínscrivent dans une crise du poétique ou du poétisme dans la seconde moitié du XIX ème siècle. En effet, parallèlement au mot prosai͏̈sme (caractère excessif ou dévalorisé de ce qui appartient à la prose), le vocabulaire critique ne possède pas de mot comme poétisme qui signifierait le caractère excessif et dévalorisé de la poésie.

  • Titre traduit

    Stakes of prosai͏̈sm : tensions and crisis of poetics about Paul Verlaine and François Coppée


  • Résumé

    The aim of this thesis is to redefine the notion generally devaluate of prosai͏̈sm, in order to use it as a critical concept to approach the questions of genres and poetics. Prosai͏̈sm means not only stereotypes, platitude but also a theoretical construction, a pattern of reading and writing literary texts through the example of two poets seemingly opposite Paul Verlaine and Francois Coppée. The topic of the first part focuses upon the youthful works made in collaboration by the two poets. (Collaboration on Parnasse Contemporain, translation of King Lear of Shakespeare as well as "rhyming gazettes", "complaints", "revue" which are so hybrid and modern genres prescribing a destruction of the classical opposition between prose and poetry). The second part deals with the phenomenon of "contamination" in mature works of the two poets who choose then different and personal ways. Besides, it cannot elude comparison between their edifying poems and conversion's works (Sagesse, La Bonne souffrance). In short, this study is mainly based on the ambivalent attitude of Verlaine as regards for realist and prosaic poetry of Coppée ("Dizains" and "versified stories" contes en vers). Such attitude generates new genres ("vieux Coppées"), as well as others pastiches and parodies written by the poets who surrounded them like Rimbaud, Cros, and Nouveau. This dissertation is moreover a study of Coppée influences in the prose poems of Verlaine, of the comings and goings between distinctive proceedings (generic, rhetoric, rhythmic), which point out a crisis of poetics or poetism in the second half of nineteenth century. In fact, like the word prosai͏̈sm (devaluate and excessive prose), the critical vocabulary has not a word such as poetism which means devaluate and excessive poetry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 407 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 380-403. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.