La couleur dans l'oeuvre de Lawrence Durrell

par Murielle Caplan-Philippe

Thèse de doctorat en Littérature anglaise

Sous la direction de Hubert Teyssandier.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'étude de la couleur dans les romans et récits de voyage de Lawrence Durrell permet de cerner les différents choix esthétiques d'une œuvre dont les prises de position artistiques sont souvent ambivalentes. La couleur procède d'une veine baroque, anti-classique, à la fois par l'excès d'inscription, qui mène du visible à l'illisible, et par le leurre des effets d'optiques, reflets et mirages, où le visible bascule dans l'invisible. Cependant, contre le leurre, la couleur, dont le lexique emprunte aux noms de choses, opère un retour au réel, qui confère au visible une dimension tactile. Pour saisir ce qui, par définition, échappe au langage, la couleur construit ainsi, à l'intérieur du texte, une façon d'appréhender l'image en trois dimensions : voir, lire et toucher.

  • Titre traduit

    Colour in the works of Lawrence Durrell


  • Résumé

    The use of colour in Lawrence Durrell's novels and travel books highlights different aesthetic choices from earlier to later works, showing the ambivalence of Durrell's artistic positions. Colour appears to partake of a baroque anti-classical inspiration both because of over-inscription and because of optical illusion produced by reflections and mirages. The result very often suggests a blurred picture, which it is impossible either to "read" or even "see". However, the tendency to use names of things as colour-words may turn the blurred picture into a seemingly tactile representation. Colour within the text thus provides a way of grasping what, by definition, eludes language, i. E. The visual, by recreating a three-dimensional image, an image that one might "see", "read", and "touch".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 471-490

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : N-C-L-ThNP-167

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.