Le Jewish messenger et l'immigration juive d'Europe orientale aux États-Unis 1870-1902 : solidarités et antagonismes intercommunautaires

par Annie Krief-Ousset

Thèse de doctorat en Études du monde anglophone

Sous la direction de Serge Ricard.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    De 1880 à 1910, près de deux millions et demi de Juifs russes et 55 000 Juifs roumains émigrèrent aux Etats-Unis. L'ampleur de cette émigration, ses caractéristiques devaient soulever nombre de problèmes pour la communauté juive américaine, qui comptait à peine 200 000 personnes en 1870. Pendant trente ans, ses membres se mobilisèrent, agirent, afin de mettre en place les structures qui devaient permettre l'intégration des exilés. Souvent accusés d'indifférence, voire d'hostilité à l'encontre des nouveaux immigrants, les Juifs américains firent pourtant preuve d'une générosité et d'un engagement intenses dans un contexte général souvent défavorable : crises économiques récurrentes, résurgences d'antisémitisme, émergence d'un mouvement restrictionniste qui devait aboutir à la fermeture des portes de ce qui fut, pour l'ensemble du monde, "un refuge pour les opprimés". C'est à travers l'étude du Jewish Messenger, journal fondé à New York en 1857 par Samuel Myer Isaacs, que nous avons étudié le mouvement de solidarité intercommunautaire. . .

  • Titre traduit

    The Jewish messenger and Jewish immigration from Eastern Europe to the United States of America 1870-1902 : solidarity and antagonism between the American Jewish community and Jewish immigrants


  • Résumé

    From 1880 to 1910, two and a half million Russian Jews and 55,000 Rumanian Jews emigrated to the United States of America. The volume and characteristics of that emigration were the source of countless problems for the American Jewish community, which numbered only 200,000 people. For thirty years, American Jews committed themselves to the immigrant cause, creating the necessary structure for the harmonious integration of the exiles. Though they were often accused of being indifferent or even hostile to the new immigrants, American Jews showed an infinite generosity and a total commitment, in spite of generally unfavourable conditions : recurrent economic crises, anti-Semitic actions, the emergence of a restrictionist movement that ultimately led to the closing of the doors of what had been "an asylum for the oppressed" for the whole world. The Jewish Messenger, founded in New York in 1857 by Samuel Myer Isaacs, has provided us with the perfect research tool for the study of the solidarity movement. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (755 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 567-579. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.