La stratégie poétique de George Herbert

par Guillaume Coatalen

Thèse de doctorat en Littérature anglaise

Sous la direction de Bernard Brugière.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    La thèse propose d'examiner l'ensemble des moyens poétiques, des plus visibles aux plus cachés, mis en œuvre par Herbert en vue d'une fin double, sa propre édification et la louange de Dieu. Le poète a créé une poésie liturgique qui fondait l'Église anglicane. En l'absence d'un système théologique constitué, The Temple (1633) est l'œuvre majeure de la période la plus glorieuse de l'anglicanisme. Herbert a jeté les bases de la confession nationale en forgeant une poésie dont le moindre élément exalte la relation d'un je au divin. Pour ce faire, il s'est évertué à imiter le Christ, conçu comme le premier des poètes, à travers un verbe poétique régénéré. Cette nouvelle rhétorique constitue d'abord un monde qui renvoie dans un même temps au courtisan, premier lecteur de ces poèmes, ainsi qu'aux figures du poète et du Christ. Elle s'attèle ensuite au problème poétique fondamental de l'évocation d'un Dieu à la fois immanent et inaccessible. La métaphore en particulier fera écho au mystère de l'incarnation alors que le style simple reflétera l'humilité du Sauveur. . .

  • Titre traduit

    The poetic strategy of George Herbert


  • Résumé

    This thesis intends to examine the various poetic means from the most to the least obvious that Herbert uses for a double purpose: for his own edification as well as to praise God. This poet created a liturgical poetry, which contributed to the foundation of the Church of England. For a church that has never developed a systematic theology, The Temple (1633) became an important work of its most glorious past. Herbert laid the foundation of a national creed by producing poetry in which every single element celebrates the relationship between the subject and God. To this end, he attempts to imitate Christ, whom he regards as the greatest poet, and to recreate a poetic Word. His new rhetoric conjures up a world related to that of the courtier in the first place, but also to the figure of the poet and Christ. At another level, his rhetoric deals with the basic problem of religious poetry of how to invoke a God who is immanent and inaccessible at the same time. His metaphors evoke the mystery of incarnation, while his simple style reflects the Saviour's humility. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (530 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-508. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.