Stendhal et Madame de Stae͏̈l : une inimitié élective

par Anastasios Tsolakis

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Berthier.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    La relation entre Stendhal et Mme de Stae͏̈l apparaît dans la divergence comme dans la convergence. Affinités et oppositions, conflits et ententes en tracent les contours et la signalent. Hégélienne dans son essence, elle est lieu d'affrontements, d'antinomies et de tension : Napoléon et actualité politique, littérature et avenir des lettres, nations et perspectives politico-littéraires, société, individu, création et rôle de l'artiste, autant de thèmes amenant des réflexions multiples, conformes ou incompatibles. L'inimitié devient le trait premier d'une relation ambigue͏̈. Car si Mme de Stae͏̈l nourrit souvent le discours stendhalien, elle est aussi la cible préférée de commentaires hargneux. Irréductiblement reniée, elle imprègne cependant la pensée du beyliste. Image hai͏̈e est fascinatrice, elle est condamnée sans appel pour ses " faiblesses " stylistico-morales, mais les emprunts de Stendhal, ainsi que des similitudes étranges, nous montrent une vérité enfouie. Reconnaissance et dissidence, appropriation et sécession vont ici de pair. . .

  • Titre traduit

    Stendhal and Mme de Stae͏̈l : an elective disaffinity


  • Résumé

    Divergence and convergence inform Stendhal's relation to Mme de Stae͏̈l. Affinity and opposition, conflict maps its contours and complicity proclaims it. Hegelian in essence, it is ground for antinomian tensions and confrontation: Napoleon, and contemporary politics in the emergent nation-states of Europe; artistic creation and the role of the artist, the future of literature and letters, society and the individual: a great multiplicity of themes for thought and reflection, both discordant and harmonic. In time, however, enmity will become the definitive quality of this ambiguous relationship. For, if Mme de Stae͏̈l often motivates stendhalien discourse, she is the eternal mark of his vilipending commentary. Mercilessly repudiated, she is the spurned genetrix of Beyle's thought. Despised image, she fascinates. She remains without recourse in the face of his harsh condemnations of her stylistic and ethical "weaknesses", and yet his debt to her is irrefutable. Furtive similarities reveal buried truths. Gratitude and mistrust, appropriation and secession here walk hand in hand. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 570 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 542-565. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.