La spatialité dans l'oeuvre d'Antonio Tabucchi : onirisme, espaces de la langue, souvenir et écriture du réel

par Carina Boschi

Thèse de doctorat en Littérature italienne contemporaine

Sous la direction de Jean-Charles Vegliante.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Si l'espace constitue pour le lecteur une dimension bien réelle de la découverte du récit, le concept critique recouvre en revanche des domaines multiples, de la disposition textuelle aux questions du contexte énonciatif, du cadre et du 'point de vue', ou des paysages. Dans l'œuvre narrative de l'écrivain italien contemporain Antonio Tabucchi, l'espace concentre des thèmes majeurs, ainsi que des motifs stylistiques et des problématiques de composition qui singularisent l'écriture. La matérialité du texte, et la présence insistante du paratexte, mettent d'abord en relief une présentation du livre comme voyage. Une perception morcelée de l'écrivain et de l'homme contemporain se dégage de parcours initiatiques, où le cheminement géographique nourrit et révèle la progression de l'individu. L'aspiration revendiquée à une proximité de l'écriture est paradoxalement entravée par le commentaire de l'auteur, qui s'insinue dans la fiction pour orienter, baliser et encadrer la lecture. L'approche linguistique de la désignation des lieux (deixis spatiale, topographie et toponymie), souligne l'importance des mots 'courts' (adverbes et prépositions) dans un vocabulaire accessible, répétitif mais riche en évocations exotiques. . .

  • Titre traduit

    Spatiality in Antonio Tabucchi's narratives : onirism, linguistic spaces, memory and reality writing


  • Résumé

    In the stories of the contemporary italian writer Antonio Tabucchi, the question of space coagulates thematic, stylistic and linguistic singularities. A fragmented conception of the writer's personality and of contemporary man emerges from initiatory courses, in which geographic route feeds and reveals the individual's psychological progression. An analysis of the books' material presentation and of the texts' narrative structures reveals a first - and somewhat 'primitive' - conception of literature as travel. The affirmed hope for a proximity of tone is contradicted by the author's comment, which insinuates into fiction in order to orientate and frame reading options. A linguistic approach of spatial designation (deixis, topography and toponimy) complements the study of narrative settings (catographic analysis) and allows to isolate caracteristic spatial references. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (490, 85 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 477-483

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5961
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.