Temps, incertitude et écriture poétique : construction d'une durée textuelle dans le roman en vers d'Attilio Bertolucci

par Yannick Gouchan

Thèse de doctorat en Littérature italienne

Sous la direction de Jean-Charles Vegliante.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    La thèse propose l'étude d'une oeuvre quasiment unique dans la littérature italienne moderne, par sa nature et son compromis entre langage poétique et genre romanesque narratif: La camera da letto, "roman en vers" d'Attilio Bertolucci (1911-2000), publié dans sa version définitive en 1988. L'oeuvre est analysée sous l'angle d'une problématique du temps, véritable motif récurrent et obsédant du poète depuis le début de sa production. Chaque niveau du discours de La camera da letto est ainsi marqué par l'incertitude liée au temps qui passe. Ainsi la sémantique, la structure narrative, la métrique et la morphosyntaxe, mais aussi les étapes de la composition, seront successivement étudiées. Nous envisageons de présenter chacun de ces niveaux en insistant sur la volonté du poète de remplacer le cours du temps objectif par une durée textuelle, patiemment et intimement construite suivant le rythme des durées intérieures. Aussi bien Bergson, Bachelard que Proust nous offrent des pistes de recherche fondamentales pour définir la spécificité de La camera da letto, comme tentative littéraire de modification, d'extension et de ralentissement du temps objectif, dans son rapport à l'écriture et sa capacité à dépasser les divisions des genres.

  • Titre traduit

    Time, incertainty and poetic language : construction of a textual duration in the "novel in verse" of Attilio Bertolucci


  • Résumé

    This thesis offers to study La camera da letto, a work of modern Italian literature which is unique both in its very nature and the compromise it makes between poetic language and the novelistic genre. La camera da letto is a novel in verse by Attilio Bertolucci (1911-2000) which was published in its present version in 1988. The analysis of this book focuses on the topic of Time which has been the recurring and obsessive motive of the poet since he began to write. Semantics, genetics, narrative structure, grammar, metrics,syntax are all different levels which stress La camera da letto's uncertainty linked to the passing of Time. Each one will be studied by insisting on the author's will to replace the objective course of Time by a textual duration which is slowly and patiently built according to the rythm of insick duration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (465 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 441-455

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5776
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.