L'alpiniste, le paysan et le Parc national du Huascarán : la domestication de la nature sauvage dans les Andes péruviennes

par Doris Walter

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Thérèse Bouysse Cassagne.

Soutenue en 2002

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cette thèse est fondée sur une recherche anthropologique menée auprès des paysans de langue quechua de la région de Huaraz (massif de la Cordillère blanche dans le centre-nord des Andes péruviennes). Elle comporte deux thèmes principaux. Le premier est consacré aux représentations paysannes traditionnelles de la nature "sauvage", celle des zones les plus élevées du territoire (hautes vallées, sommets glacières). Le concept de sauvagerie et les modes de domestication du sauvage y sont analysés à travers les mythes, les croyances et les pratiques locales (chasse, ceuillette, élevage), qui s'insèrent dans une logique d'ensemble, organisée autour du schème de la chasse, et remarquablement cohérente (cf. Première partie). Le second concerne les représentations que les paysans ont de deux acteurs étrangers qui interfèrent depuis peu dans ce même espace "sauvage" : d'une part, un parc national (le Parc national du Huascarán) établi dans le massif de la Cordillère blanche depuis 1975 et qui entend imposer une vision occidentale de protection de la nature ; d'autre part, les alpinistes étrangers qui fréquentes les hautes vallées et les sommets glaciàires de manière saisonnière et à des fins sportives et touristiques. . .

  • Titre traduit

    The mountaineer, the campesino, and Huascarán national park : the taming of the wild in the Peruvian Andes


  • Résumé

    This thesis is based on anthropological research conducted among the Quechua speaking inhabitants (campesinos) in the area of Huaraz (cordillera blanca range in the central-northern Peruvian Andes). Two main themes are examined. The first concerns the traditional beliefs concerning "wild" nature, which comprises the high altitude zones (upper mountain valleys and glacial peaks). The concept of "wild nature" and the different ways of "taming he wild" are analyzed through local myths, beliefs and practices (hunting, plant gathering, and the rearing of livestock). All of which fit into an extremely coherent and logical pattern, organized around the hunting scheme. (See part 1). The second takes into account the campesinos' perceptions of two outside actors who interfere or act upon "Wild" nature. On one hand, a national park (Huascarán national park), established in the Cordillera blanca range in 1975. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

La domestication de la nature dans les Andes péruviennes : l'alpiniste, le paysan et le Parc national du Huascaràn


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (522 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 412-431. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : La domestication de la nature dans les Andes péruviennes : l'alpiniste, le paysan et le Parc national du Huascaràn
  • Dans la collection : Recherches et Documents-Amérique latines
  • Détails : 240 p.
  • ISBN : 2-7475-4530-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [233]-236. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.