Les femmes dans la magistrature depuis 194A

par Ludovic Adeline de Boisbrunet

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Maurice Quénet.

Soutenue en 2002

à Paris 2 .


  • Résumé

    L'entrée des femmes dans la magistrature française depuis le vote de la loi du 11 avril 1946 participe du mouvement général d'émancipation de la femme commencé activement dès les premières années du vingtième siècle et qui est allé en s'accélérant pendant la deuxième moitié de ce siècle. En France, l'obtention du droit de vote et d'éligibilité par les femmes en 1944 a pour conséquence d'en faire des citoyennes à part entière en leur donnant la pleine capacité politique. Ce droit nouveau lève l'obstacle majeur à leur entrée dans la magistrature. Depuis lors, les femmes ont investi massivement ce corps qui a vu en quelques décennies sa composition sociologique se modifier considérablement par le double phénomène de son rajeunissement et de sa féminisation. Cette féminisation unique en France étonne par son ampleur, s'agissant de l'un des grands corps constitués de l'État doté de pouvoir et d'autorité, tant elle est spectaculaire et exponentielle. Elle s'explique, à l'observation des statistiques, par la désaffection progressive et continue des candidats masculins pour le métier de juge, ce, de manière significative depuis le milieu des années soixante-dix, et dans le même temps, par un intérêt marqué des étudiantes en droit pour la carrière de magistrat. Au début du vingt-et-unième siècle, la parité entre les hommes et les femmes est atteinte dans la magistrature et les femmes sont en train de devenir majoritaires. Cette féminisation arithmétiquement inéluctable fait du troisième pouvoir, l'unique lieu institutionnel du pouvoir pris par les femmes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 361 p.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.350-356

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2002-26
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/T2002-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.