Entre le Parlement et l'Université : le collège de Dormans-Beauvais à la fin du Moyen âge : prosopographie d'un collège parisien (1370-1458)

par Thierry Kouamé

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Gauvard.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le collège de Dormans-Beauvais, fondé à Paris en 1370, est destiné à accueillir des étudiants en arts originaires du Soissonnais. La fondation passe très tôt sous le contrôle du Parlement de Paris, en vertu de l'accord du 18 mai 1389. Ainsi constitue-t-elle, au début du XVe siècle, le champ d'expérimentation de la politique parlementaire à l'égard des collèges. Si l'occupation anglo-bourguignonne met fin à l'expérience, l'établissement n'en devient pas moins un lieu de sociabilité parlementaire en ouvrant son école à la bourgeoisie parisienne. Mais, au-delà de son évolution historique, le collège de Dormans- Beauvais est avant tout une communauté étudiante. La sociologie de sa population permet en fait de mieux cerner le profil type du boursier parisien. Quant à l'insertion sociale de ses membres, elle montre l'efficacité d'une promotion par les études, surtout à l'Université et au Parlement, mais rend difficile la constitution d'un esprit de corps avant la seconde moitié du XVe siècle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (690 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 28-43. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6756
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.