L' autoportrait et les nouvelles images : pour une réhabilitation de la technique dans le processus créateur

par Marie-Noëlle Yvonnet

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Pierre Baqué.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette étude propose de démontrer, qu'à travers un genre artistique qui se perpétue, l'autoportrait, traduit traditionnellement par des techniques servant le peintre et son expression ( comme la peinture à l'huile, l'aquarelle, le pastel, l'encre, le fusain, le crayon, etc. ), l'utilisation de l'ordinateur et des logiciels graphiques, combinée à des techniques modernes de reproduction comme la photocopie, et des techniques picturales plus traditionnelles, donne un nouveau statut à la technique, en l'intégrant pleinement dans le processus créateur.

  • Titre traduit

    Self portrait and numeric pictures : for a technic rehabilitation in the creatice process


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (330 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-318. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6138
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2864
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.