Le concept hégélien d'événement : entre histoire de la philosophie et philosophie de l'histoire

par Gad Soussana

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le concept d'événement occupe chez Hegel une position intermédiaire capitale. Entre histoire de la philosophie et philosophie de l'histoire, telle est sa position originale, il révèle la puissance interprétative commune à ces deux historicités. Ce qui se met ainsi en évidence, revient à l'éclaircissement des conditions spéculatives d'une historicité dans laquelle l'histoire de la philosophie et la philosophie de l'histoire se rejoignent. Le fil directeur de la thèse interroge donc l'identité qui existe entre la philosophie et l'événement dans la pensée hégélienne: l'événement (tel que le désignent notamment des textes stratégiques dans Les leçons sur l'histoire de la philosophie, la dernière partie de La phénoménologie de l'esprit et l'amorce historiographique ouvrant La raison dans l'histoire) n'est pas seulement la catégorie de l'historien qui organise la représentation de l'action passée. Il est ouverture à. La présence (absolute Gegenwart dit un passage remarquable de La raison dans l'histoire intitulé " Présence spirituelle du passé "), en un sens qui demande à. La philosophie de l'histoire de trouver une narration philosophique (l'histoire philosophique) pour ce qui arrive, se produit, advient (Geschehen, Begebenheit, Ereignis). Appréhender l'événement c'est certes appréhender le passé, mais surtout le prisme spéculatif d'une vie présente auquel l'événement appartient. Que cette vie présente apparaisse comme le signe plein de la signification philosophique, telle est donc la construction que la thèse soutient, indiquant que cette dernière rejoint l'éclosion cruciale et antécédente de la philosophie grecque (Leçons sur l'histoire de la philosophie) où Hegel montre la mise en place d'une historicité authentiquement philosophique dominée par le déploiement de la pensée pure. En somme, l'événement hégélien, en transcendant la signification historienne, oblige à. Une interrogation de fond sur ce que peut être l'unité de 1'"actualité" et de la raison: il appartient autant à. La modernité qu'à. L'inauguration de l'histoire occidentale, si l'on fait ressortir la continuité et la convergence qu'il porte. La thèse insiste sur le fait que sa position dans l'histoire de la philosophie est celle d'une historicité transversale qui, des grecs aux modernes, décrit l'impulsion irréductible d'un savoir qui résiste au figement historien.

  • Titre traduit

    The event, a hegelian concept at the crossroads between history of philosophy and philosophy of history


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 343 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 338-342. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.