Exploitation des invertébrés marins et terrestres par les populations Saladoïdes et post-Saladoïdes du nord des Petites Antilles (500 B. C. - 1200 A. D. ) : étude de cas et comparaisons

par Nathalie Serrand

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Sander Ernst Van der Leeuw.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'étude archéozoologique de 140 000 restes d'invertébrés marins et terrestres (mollusques, crustacés, échinodermes), issus de douze sites précolombiens répartis sur la séquence Saladoïde / post-Saladoïde et localisés sur plusieurs îles des Petites Antilles septentrionales, permet de confronter de nombreuses informations sur l' exploitation de ces ressources. Celle-ci est évaluée conjointement dans les domaines de la consommation alimentaire et du travail de la coquille. L'examen du corpus et l'analyse détaillée, site à site, des données taxinomiques, taphonomiques et techniques amène une réflexion sur les problèmes de représentation des restes des points de vue statistique et taphonomique. Dans ce dernier domaine, les récurrences dégagées sont utiles à la compréhension des gestes anthropiques déterminant la composition des ensembles. L'évolution stratigraphique des spectres est caractérisée sur chaque site. Une réflexion sur la valorisation des taxons pour le travail de la coquille est proposée ainsi qu'une classification typo-technologique des objets. L'étude comparative des données, dans l'espace et le temps, permet d'évaluer les stratégies de collecte dans les différents milieux. Elle révèle également des variations des cortèges de taxons exploités entre îles volcaniques et îles calcaires, suggérant, au sein d'un schéma commun, la relative souplesse de l' exploitation. Des variations dans le temps apparaissent également, dont les plus marquées sont le déclin de l'exploitation des crustacés terrestres et l'augmentation de celle des bivalves. Pour finir, on discute de la dissociation relative des stratégie d'acquisition dans les domaines de la consommation alimentaire et du travail de la coquille.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1317 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 513-547. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.