Peintures paléochrétiennes d'Egypte : Karmouz, Wardian, Abou-Girgeh, Abou-Hennis, Bagawat

par Mahmoud Zibaoui

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Catherine Jolivet-Lévy.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les vestiges de la peinture paléochrétienne funéraire d'Égypte se limitent à un ensemble réduits de décors. Détruites peu après leur découverte, les catacombes de Karmouz à Alexandrie présentaient un riche décor peint dont rien ne reste. A l'ouest de la ville, un tombeau découvert à Wardian offre des peintures qui étonnent par leur caractère mixte. Hors de la cité, le site de Kom Abou-Girgeh révélait un édifice chrétien dont les peintures en partie préservées sont aujourd'hui exposées au Musée gréco-romain. Bien plus loin, aux environs de l'antique Antinoé, derrière le village de Deyr Abou-Hennis, un édifice creusé dans les anciennes carrières conserve les restes d'un riche décor sauvagement mutilé. Au tréfonds du désert Libyque, les ruines du cimetière de Bagawat gardent encore des peintures d'une grande richesse iconographique. Réalisés à plusieurs époques, ces décors peints s'imposent comme les derniers témoins d'un patrimoine disparu et constituent un ensemble indispensable pour l'étude du premier art chrétien en Orient.

  • Titre traduit

    Early christian paintings from Egypt : Karmouz, Wardian, Abou-Girgeh, Abou-Hennis, Bagawat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 414 f.-CVI f. de pl.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-400

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R 02 : 189
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.