La guerre et l'action psychologiques en France (1945-1960)

par Paul Villatoux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Maurice Vaïsse.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les notions de guerre et d'action psychologiques constituent, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, un élément essentiel de la pensée militaire française. Avec l'irruption de la guerre froide et la perception d'une " cinquième Colonne " communiste en métropole, haut commandement comme responsables politiques s'attachent à mettre en place, au sein de l'appareil de Défense nationale, une organisation cohérente de la guerre et de l'action psychologiques, destinée à donner la réplique à la propagande subversive du Parti communiste français. Dans le même temps, la guerre d'Indochine est l'occasion, pour l'armée française, d'expérimenter, sur le champ de bataille, des procédés de guerre psychologique face à un ennemi, le Viêt-minh, qui lutte essentiellement sur le terrain psycho-politique. La fin du conflit en Extrême-Orient et le début de la guerre d'Algérie marquent une nouvelle période d'intense réflexion doctrinale au sein des forces armées, en particulier autour du concept de guerre révolutionnaire popularisé par certains officiers rescapés des camps viêt-minh. Ce concept sous-tend une vision géostratégique bien spécifique où l' Union soviétique, après avoir pris pied sur le continent asiatique, use de techniques psychologiques pour encercler le continent européen en contournant ses défenses par le Moyen-Orient et l'Afrique. L'Algérie apparaît alors comme une étape majeure de ce vaste processus de conquête par la désintégration morale. À partir de l'automne 1957, sont créés en métropole, comme en Algérie, des Cinquièmes Bureaux, mis en place à tous les échelons de la hiérarchie militaire/


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1118 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 767-941. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.