Le "topos" comme mode d'accès à l'oeuvre picturale

par Chiu Suen Wong

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette analyse qui défend l'hypothèse de la peinture comme "topos" ou "lieu peint" regroupe en quatre parties principales les différents modes d'accès à l'espace pictural. La première partie correspond à une "entrée en matière" des opérations créatrices. Les "images d'entrée" telles que la porte, la fenêtre, le seuil et le cadre nous permettent de situer et de déf1I1ir la frontière de l' oeuvre picturale. La deuxième partie porte sur les matériaux servant à la fabrication et aux "métamorphoses" des tableaux. La troisième partie est consacrée aux quatre leitmotivs qui parcourent cette recherche de la peinture contemporaine: la maison, le feu, le coeur et la lutte. Dans la quatrième partie, il sera la question de l'aspect physiologique et "multi-sensoriel" de l'espace pictural. Cette analyse "topologique" de la peinture vise donc à décoder les idées et les concepts derrière l'image pour accéder à l'espace profond du tableau. En ce sens, elle représente une véritable recherche "poïétique" de la peinture.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 258 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 240-244. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.