L' iconographie des musiciens sous Louis XIV (1638-1715) : une analyse sur les rapports entre la musique savante, le pouvoir et la haute société d'Ancien Régime

par Alberto Ausoni

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Daniel Rabreau.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Au XVIIe siècle, en France, la musique joue un rôle privé et en même temps officiel dans le cadre d'une production marquée par le centralisme monarchique et la primauté de la capitale parisienne. C'est la relation entre musique savante et haute société qui a retenu notre attention, et cela dans sa traduction iconographique. Nous avons choisi d'analyser les modèles de représentation qui ont engendré des documents capables d'exprimer, à travers les formes des arts visuels, un univers musical inséparable d'un art du savoir-vivre et des techniques de propagande de l'époque. Quant aux extrêmes chronologiques, nous les avons fixés entre 1638 et 1715, dates qui décrivent la trajectoire de la vie de Louis XIV mais surtout la mise en place, l'épanouissement et la fin d'une civilisation. À la cour de France, la musique exprime la grandeur et l'unité politique et culturelle de la. Nation. A travers l'iconographie qui retrace le sacre de Louis XIV, son mariage, les naissances princières ou les fêtes de Versailles, nous avons essayé de cerner le rôle joué par la musique dans le cadre du pouvoir monarchique. Dans l'entourage du roi, l'engouement pour la pratique musicale s'entrevoit d'une manière assez dépersonnalisée dans les formules du "portrait historié". Une partie de la cour transporte les modèles de représentation de soi dans les espaces des salons. Dans ce contexte, les portraits peints ou gravés documentent les talents et le goût des portraiturés. Quant aux instruments de musique, ils entrent souvent en interférence avec les collections d'habits et témoignent d'un art de vivre et de paraître. Notre lecture, sans oublier certains détails organologiques, privilégie les aspects qui aident à mieux comprendre le rôle joué par la pratique instrumentale, individuelle ou collective, à l'intérieur d'un système de règles, de modes et d'idéaux de comportement qui assuraient la distinction et la cohésion sociale d'une civilisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (426 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 402-426. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.