Criminalité organisée et droit pénal

par Jean-Philippe Guédon

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Bernard Bouloc.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    La criminalité organisée est une notion vague qui ne se limite pas au phénomène des mafias, et qui inclut le terrorisme. Une lutte efficace suppose une intervention anticipée ( ex : par des incriminations précoces comme l'association de malfaiteurs), la prise en compte du caractère collectif des infractions (circonstance aggravante de bande organisée) et la mise en cause de chaque participant (y compris l'instigateur et le groupe criminel en tant que personne morale). La répression en droit français se caractérise par la recherche d'une efficacité procédurale (régime spécial de garde à vue, perquisitions facilitées, procédés d'enquête spécifiques comme les livraisons contrôlées de stupéfiants) et par la sévérité des peines. Mais la répression n'est pas sans limites (traitement de faveur accordé aux repentis, respect des principes essentiels du droit pénal). Il faut parvenir à un équilibre entre les nécessités impérieuses de la répression et le respect des droits fondamentaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 522 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 456-512. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. UFR Droit et sciences sociales. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Assas. Institut de criminologie de Paris. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH GUED C
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2002-124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.