L' économie politique peut-elle se passer de la morale ?

par Shirine Sabéran

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Roland Puerto Martinez.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    A travers quelques économistes (Smith, Walras, Pareto, Arrow) qui ont marqué la discipline, nous avons identifié les diverses fins de l'économie politique et analysé leur formation. Nous avons montré que ces critères étaient fondés sur la morale, si bien que la question -l'économie peut-elle se passer de la morale ? -ne prenait sens qu'apposée à une autre -qu' est-ce que la morale ? A l'aide d'auteurs (Platon, Hobbes, Kant, Bentham) qui ont montré la nécessité de penser l'organisation de la Cité, nous avons montré que penser, c'est se choisir une fin. Que cette fin soit fondée sur un bien défini a priori (révélé, scientifique ou démocratique) ou adaptée à une nature de l'homme, elle transmet une conception de l'humain, dont l'économie en tant que science humaine ne peut se passer pour s'édifier. Quand elle prétend s'en passer, elle adopte une morale implicite et adaptée à la pratique sociale, qui n'est pas choisie, oubliant ainsi de s'interroger sur la direction qu'elle prend.

  • Titre traduit

    Can political economy do without ethics ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (587 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 565-579

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2002-112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.