L' efficacité des politiques actives de l'emploi : une analyse théorique et empirique

par Véronique Rémy

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Michel Sollogoub.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les politiques actives de l'emploi (subvention, aide à la recherche d'emploi, emplois publics temporaires) constituent un instrument privilégié de lutte contre le chômage. Les différences d'impact constatées par les études empiriques et le manque de consensus quant à leurs effets nous ont conduits à étudier les facteurs déterminants de leur efficacité par une approche théorique (modèles d'appariement, de négociation) et empirique (modèle de durée). Deux explications peuvent être avancées pour comprendre le manque de réussite de ces politiques. Une première attribue le caractère hétérogène des conséquences des programmes à leurs différences en termes de caractéristiques (nature, durée, rémunération, public ciblé). Une seconde réside dans l'existence de différences institutionnelles (degré de corporatisme, ampleur des coûts de licenciement) entre les marchés du travail européens. Mais l'efficacité des mesures dépend également de la façon dont elles sont conçues et mises en oeuvre.

  • Titre traduit

    ˜The œefficiency of active labour market policies : a theoretical and empirical approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 455-480

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2002-134
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.