La sécurité, une affaire publique ou une affaire privée ?

par Olivier Hassid

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Pierre Kopp.

Soutenue en 2002

à Paris 1 .


  • Résumé

    La globalisation, le développement économique ou encore l'individualisation dans nos sociétés sont plusieurs des facteurs expliquant l'essor et le caractère multidimensionnel des problèmes de sécurité. Or, si ces problèmes ne cessent de se renforcer sur une longue période, cela appelle de la part des États un renfort des moyens policiers en même temps que cela demande de la part des individus un plus grand investissement en matière de sécurité justifiant des dépenses en matière de sécurité privée. Nous nous demandons alors si la montée des moyens humains policiers sont efficaces et de quelle manière ces moyens sont en mesure de se coordonner avec les moyens privés. Dans une perspective néo-institutionnelle, nous montrerons que le modèle d'ordre centré sur l'État est un modèle en passe de disparaître et d'être remplacé par un modèle partenarial. Or si ce partenariat peut assurer un résultat supérieur à l'ancien modèle par rapport aux mutations de nos sociétés, il mérite d'être organisé sous faute de générer une hausse substantiel des coûts de transaction: conflits, bavures, litiges. . . Dans ce cadre il n'est pas possible de considérer ce partenariat sans introduire les question de contrat, de médiation, de mutualisation des investissements de sécurité ou encore d'autorité.

  • Titre traduit

    Safety : a public or private matter ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 311 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 287-307

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.