Etablissement et utilisation d'une lignée splénique de cellules dendritiques murines (H-2k) et des exosomes dérivés en immunoprophylaxie dans un modèle d'infection, toxoplasma gondii

par Sophie Ruiz

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Michel Monsigny.

Soutenue en 2002

à Orléans .


  • Résumé

    Depuis plusieurs années, un intérêt grandissant se porte sur l'étude de la réponse immunitaire inductrice, notamment via les cellules dendritiques, dans la protection contre la toxoplasmose, maladie infectieuse le plus souvent bénigne mais qui revêt un caractère de grande sévérité chez les individus immunodéprimés ou lors de contamination transplacentaire. La majorité des études menées sur des modèles expérimentaux est réalisée avec des DC différenciées in vitro à partir de cellules hématopoi͏̈étiques ou avec des DC primaires difficiles à purifier. Pour contourner ces étapes, nous avons établi une nouvelle lignée de cellules dendritiques spléniques murines (H-2k), CD8?+, appelée SRDC (CBA/J). Ces cellules possèdent une morphologie, une activité immunostimulatrice, un phénotype comparables à ceux des DC purifiées à partir d'organes lymphoi͏̈des et sécrètent des exosomes, vésicules membranaires dérivées des endosomes tardifs, présentant à leur surface des molécules de CMH de classe I et II, des molécules de costimulation et capables de stimuler spécifiquement la prolifération des cellules T. Dans cette étude, nous avons également montré que l'injection d'exosomes ou de cellules SRDC sensibilisées avec des antigènes de T. Gondii induisent une forte protection in vivo contre une infection chez des souris syngéniques CBA/J. De façon intéressante, une forte protection contre une infection par T. Gondii a également été obtenue suite à une immunisation chez des souris allogéniques C57BL/6. Les protections observées en modèles syngénique et allogénique sont corrélées à de fortes réponses humorale et cellulaire spécifiques. Ces résultats démontrent le rôle prépondérant des DC et des exosomes dans l'induction d'une réponse immunitaire protectrice. Cette approche permet de mieux appréhender les mécanismes impliqués dans la réponse immunitaire protectrice et d'envisager l'élaboration d'une nouvelle stratégie vaccinale contre différents pathogènes en médecine vétérinaire et humaine.

  • Titre traduit

    Establishment of a novel murine (H-2kappa) CD8a+ dendritic cell line and derived exosomes used in immunoprophylaxy with toxoplasma gondii infection model


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 f.
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en janvier 2008
  • Annexes : Bibliogr. f. 177-219

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2002-52
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.