Spectrométrie de diffusion Raman pulsée pour les hautes températures : application à LiNbO3 et d'autres oxydes modèles

par Béatrice Moulin

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Patrick Simon.

Soutenue en 2002

à Orléans .


  • Résumé

    On présente un système de spectroscopie de diffusion Raman pulsée pour réduire l'émission thermique lors de mesures à haute température. Deux voies de détection pulsée ont été utilisées : un commutateur de Pockels et un détecteur ICCD. L'ensemble a été testé sur des oxydes modèles : l'alumine et la zircone jusque vers 2000ʿC. Le cas du niobate de lithium liquide a été considéré plus en détails. Au dessus de la température de fusion (Tf = 1260ʿC), des inclusions solides apparaissent. Les caractérisations Raman et de diffraction X montrent qu'il s'agit de LiNbO3 solide, probablement ferroélectrique. Un changement d’environnement du niobium pourrait être à l'origine de ce phénomène.

  • Titre traduit

    Pulsed Raman spectrometry for high temperatures : application to LiNbO3 and other model oxides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2002-50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.