Réponse du peuplier au déficit hydrique

par Aurore Caruso

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Ecophysiologie moléculaire

Sous la direction de Guy Kahlem.

Soutenue en 2002

à Orléans .

  • Titre traduit

    Poplar response to drought stress : physiological study and molecular markers characterization


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Malgré la sélection d'hybrides plus performants, le peuplier reste sensible aux variations environnementales telles que la sécheresse. L'étude de la réponse physiologique et moléculaire de peupliers moins sensibles devrait permettre d'étendre leur aire de répartition. Afin de caractériser la réponse du peuplier euramericain clone Dorskamp face au déficit hydrique, nous avons employé une approche ciblée, afin de connaître l'implication de gènes précis dans la réponse au stress, et une approche aléatoire, afin de rechercher des gènes impliqués dans une réponse moléculaire plus spécifique des ligneux. L'étude ciblée a permis d'isoler deux clones ADNc partiels codant un osmosenseur et une aquaporine putatifs ainsi que deux clones entiers codant de probables déhydrines dont la teneur en transcrits est augmentée lors du déficit hydrique, notamment après 5 min de traitement hyperosmotique pour peudhn1. L'approche aléatoire, mise en place pour la première fois au Laboratoire en 1998, a quant à elle, permis l'isolement de 4 clones partiels surexprimés, codant 4 protéines putatives : une de réponse aux ultraviolets-B, une sous-unité IV du photosystème I, une sérine protéase et une enzyme de conjugaison à l'ubiquitine. Bien que ces gènes ne représentent qu'une faible partie des gènes impliqués dans la réponse du peuplier à la contrainte hydrique, un modèle d'interaction entre les protéines correspondantes est proposé en les situant dans la cascade d'événements possibles entre la perception du signal et la mise en place de mécanismes de protection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 159-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2002-32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.