Modèle statistique de chauffage de la couronne solaire calme

par Elena Podladchikova

Thèse de doctorat en Physique des plasmasPhysique des plasmas

Sous la direction de Vladimir Krasnosselskikh.

Soutenue en 2002

à Orléans en cotutelle avec Kiev .


  • Résumé

    La temperature anormalement élevée de la couronne reste un des problèmes majeurs de la physique solaire. Toutefois, les observations récentes des satellites SoHO, Yohkoh ou TRACE semblent indiquer que les processus responsables du chauffage des régions fermées se situent dans la basse couronne ou dans la chromosphère, donc proches de la surface solaire, et sont associés à la dissipation de couches de courant continu. L'analyse statistique de données suggère que les mécanismes de chauffage résulteraient donc de nombreux évènements de dissipation de couches de courant de petite échelle et de faible énergie, à la limite dela résolution des instruments modernes. Nous proposons un modèle statistique sur réseau, résultant d'une approche plus physique que la criticalité auto-organisée, consitué d'une source d'énergie magnétique de petite échelle et de mécanismes de dissipation des courants, qui peuvent être associés soit à la reconnection magnétique soit à la résistivite anormale. Les differents types de sources et de mécanismes de dissipation permettent d'etudier leur infuence sur les propriétes statistiques du système, en particulier sur l'énergie dissipée. Dans le but de quantier ces comportements et de permettre des comparaisons approfondies entres les modèles et les observations, des techniques d'analyse peu utilisées en physique solaire, telles que la décomposition en valeurs singulières, des entropies, ou la technique de Pearson de classification des densités de probabilité,sont introduites et appliquées à l'étude des propriétés spatiales et temporelles du modèle.

  • Titre traduit

    Statistical model of queit Sun coronal heating


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-205

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2002-06
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.