Le contrôle de la pensée lors de l'effort sportif : stratégies cognitives, styles de coping et signification de la douleur

par Roberta Antonini

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Gérard Bruant.

Soutenue en 2002

à Nice .


  • Résumé

    Notre étude s’intéresse au domaine psychologique et culturel de la douleur lors de l’effort, composante indissociable de la pratique des sports. Plusieurs auteurs montrent que les interventions psychologiques peuvent alléger la composante affectivo-émotionnelle de la douleur, ces interventions sont les stratégies cognitives. Ces méthodes cognitives peuvent altérer la perception de la douleur et aider le sujet à faire face au malaise causé par cette sensation de douleur. L’analyse des stratégies cognitives est faite à partir de la définition de Morgan et Pollock (1977) qui distinguent deux types de stratégies cognitives : la stratégie associative et la stratégie dissociative. Le concept de coping, qui permet de gérer au mieux les contraintes internes et/ou externes d’une situation stressante (Lazarus & Folkman, 1984) est également analysé. La douleur étant considérée comme un événement stressant et comme une menace perturbatrice de l’équilibre psychophysiologique du sportif. Les résultats mettent tout d’abord en évidence l’inconsistance de ces stratégies cognitives, de plus certaines catégories définies comme associatives s’avèrent en relation avec le coping d’évitement. Cette nouvelle dimension a été interprétée comme une stratégie de diversion technique de la douleur. L’influence de différentes variables telles que le sexe, la discipline pratiquée, le niveau d’expertise et l’expérience de la blessure sur cette nouvelle stratégie ainsi que sur le coping a été analysée. Les résultats de l’analyse thématique mettent en évidence le rôle de la signification de la douleur. Une douleur interprétée de façon positive n’est pas considérée comme un stress, auquel il faut absolument faire face. En revanche, lorsque la douleur a valeur négative, il devient nécessaire de s’en dissocier. Les résultats mettent ainsi en évidence le rôle des croyances. Plus précisément, le fait de croire dans l’efficacité de la stratégie devient plus efficace que la stratégie elle-même.

  • Titre traduit

    ˜The œcontrol of the thought during sport effort : cognitive strategies, coping styles and signifiance of the pain


  • Résumé

    This study focuses on the psychological and cultural aspect of pain during effort, a factor implicit in the practice of sport. Several authors show how psychological activity can reduce the affective-emotional factor of pain. This activity is known as cognitive strategy. These cognitive methods can alter the perception of pain and help the subject face the discomfort caused by the sensation of pain. The analysis of cognitive strategies is based on the definition given by Morgan and Pollock (1977) who differentiate between two types of cognitive strategies : the associative strategy and the dissociative strategy. They also analyses the concept of coping which allows for the management of the internal and/or external constraints of a stressful simulation. Pain is considered to be stress-producing, threatening to destabilize the psycho-physiological balance of the sportsperson. Results put in evidence the inconsistency of these cognitive strategies , besides some categories defined like associative prove to be in relation with the avoidance coping. This new dimension has been interpreted like a strategy of technical diversion of the pain. The results highlight the influence of the different variables such a gender, the sport in question, the level of expertise and past experience of injury on his new cognitive strategies and on coping. Furthermore, the hypothesis that the two concepts are unrelated has been confirmed. The results of the thematic analysis highlight the important role of pain. Pain looked at in a positive light is not seen to be stressful and does not have to be confronted. On the other hand, when pain is seen in a negative light, it becomes absolutely essential to disassociate oneself from it. These results show the part played by belief. To be precise, believing in the efficiency of the strategy is more important than the strategy itself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 216-232. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02NICE5799
  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02NICE5799bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.