L'écriture du silence : thèse...

par Anna Correale

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Françoise Dastur.

Soutenue en 2002

à Nice .

  • Titre traduit

    ˜The œwriting of silence


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse, L'écriture du silence, est une lecture philosophique de thématiques liées à l'écriture et au rapport que l'écriture entretient avec le silence considéré non pas comme l'indicible sous-entendu des mots ou comme fondement innommable mais comme silence propre aux mots eux-mêmes, dans leur lien indissoluble avec l'immanence de la vie et de son impossibilité à être représentée. Le texte analyse ces arguments en les faisant émerger de l'oeuvre littéraire de deux écrivains femmes contemporains : Marguerite Duras et Ingeborg Bachmann, en délinéant comment l'écriture soit une afirmation de mots corporels, qui interrompt l'écoulement ordinaire du temps par une temporalité verticale qui est l'évènement des mots mêmes. L'analyse est menée avec des instruments théorétiques offerts par la philosophie, en particulier par la pensée de F. Nietzsche, M. Heidegger et L. Wittgenstein et soutenue surtout en référence aux moyens interprétatifs de G. Deleuze, J. Derrida, M. Blanchot.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 336 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 326-336

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002NICE2006
  • Library : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002NICE2006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.