L'idéologie des institutions internationales financières du développement : (Fonds monétaire international-banque mondiale).Le cas des pays africains

par Yves Fernand Nkodia

Thèse de doctorat en Droit et financement du développement. Économie

Sous la direction de Jean-Marie Rainaud.

Soutenue en 2002

à Nice .


  • Résumé

    Nés en 1944 à Bretons woods, le Fonds et la Banque mondiale trouvent leur genèse doctrinale dans le plan de WHITE qui incarnait le paradigme américain envahissant. Les institutions financières internationales forment les structures d'essence libérale qui éliminent les idéologies contestataires. Les organes subsidiaires échouent sur le projet de construire un nouvel ordre international fondé sur le modèle interventionniste. Les idéologies se complètent mutuellement à travers les différentes politiques de financement et des stratégies convergentes élaborées par les IFI. L'expérience des plans d'ajustement structurel donne des résultats négatifs qui ont suscité des vagues de protestations émanant des interventionnistes et les anti-mondialistes proposent un autre monde fondé sur les vertus d'égalité et de solidarité. Le système libéral ignore les lacunes et s'adapte aux mutations du monde des Etats et intègre des réformes sociales et structurelles pour éradiquer la pauvreté. C'est la permanence de l'idéologie libérale qui est préconisée par les IFI. Le partenariat entre les IFI, la société civile et les ONG s'affirme prépondérant dans le processus de développement économique, social et environnemental. Désengagé l'Etat cesse d'être un producteur des normes et devient un négociateur. Les IFI exaltent le modèle anglo-saxon dominant et professent la doctrine libérale qui forme un paysage uniforme des Etats : c'est la pensée unique qui se déploie par la main géante du marché-roi au sein du village mondial.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 343 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 325-338

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02NICE0021
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02NICE0021bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.